Copyright 2019 - Custom text here

Olfactothérapie

vous etes therapeute 

Cette thérapie émotionnelle psychocorporelle psycho-énergétique utilise les odeurs, la vibration de certaines huiles essentielles et le toucher pour aider les personnes à soigner les traumatismes du passé qui encombrent le présent.

La base de la discipline repose sur la puissance évocatrice des odeurs afin de réveiller des souvenirs conscients ou inconscients pouvant être à l’origine d’une souffrance psychique ou organique vécu au présent. Le terrain d'action en olfactothérapie est la dimension psychique de l'être humain.

C'est la mémoire archaïque des émotions et pulsions (rhinencéphale), directement connecté avec les neurones du nerf olfactif qui est succitée et favorise l’émergence rapide des origines des troubles (traumas anciens) sans passer par le mental (diencéphale). Le nerf olfactif apporte directement l’information au niveau des zones cérébrales du cortex limbique, le siège des émotions.

L’olfactothérapie agit sur la sphère subtile de l’esprit et du psychisme. Les odeurs colorent l’énergie de l’air, comme les couleurs pour la lumière. 99 % des odeurs environnantes ne sont pas senties consciemment mais influencent touitefois tout à chacun.

Les odeurs des huiles essentielles véhiculent un message dont la fréquence est une information vibratoire précise. Respirer ces odeurs influence la qualité du prana inspiré. Chaque plexus étant relié à une identité archétypale (un schéma collectif universel à l’origine de la souffrance humaine), la discipline perment de rendre consciente l’expérience individuelle et les souffrances associées (histoire familiale, collective, épreuves, chocs,...) sans notion de culpabilité et d’endettement.

L’olfactothérapie donne un sens au vécu et aide à libérer la masse émotionnelle et mémorielle qui asphyxie les corps physique et subtil.

L'Olfactothérapie est adaptée dans les situations de dépendance (tabagisme, boulimie, alcoolisme,..), état dépressif, phobie, blocage ancré (manque de confiance en soi, peurs…), besoin d’un rééquilibrage énergétique, désir de se sentir mieux et mieux se connaître. On peu se servir de l'odeur pour aider les patients présentant des troubles du langage, de la mémoire et de la reconnaissance, à reconstruire leurs souvenirs " enfouis par le traumatisme.

Histoire

Le terme a été utilisé pour la première fois par le chimiste René Maurice Gattefossé en 1935.

Originellement pratiquée selon une approche traditionnelle, comme une branche de la phytothérapie, elle s'apparentait à la naturopathie avant de devenir une pratique à part entière grace à la la pharmacognosie, qui apporte des preuves aux propriétés des huiles essentielles.

En 1992 Gilles Fournil crée l'Olfactothérapie qui repose sur le concept que les odeurs sont reliées de par leurs vibrations bioélectroniques aux 7 plexus majeurs ou chakras. Le ressenti olfactif, agréable ou pas, indique si l’odeur et le plexus associé sont en harmonie ou non. L’odeur amène le patient à ouvrir les portes de son inconscient. Les associations libres, générées par l’odeur, vont progressivement mettre à jour un bonheur ou un trauma passé, cause de l’amour ou du dégoût de l’odeur.

Le service de réadaptation neurologique de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine) applique l'olfactothérapie pour aider des patients ayant subi des traumatismes neurologiques à retrouver peu à peu le fil de leur mémoire.

La séance

L'olfactothérapeute va détecter, grâce au pouvoir évocatoire, le ou les plexus perturbés à l’aide d'odeurs-types. Le consultant va s'ouvrir avec une odeur aimée ou se fermer avec une odeur répulsive. Le praticien accompagne le consultant à prendre conscience par les associations libres générées par l’odeur de ce qu'elles révèlent : un plaisir-bonheur cause d’amour ou un traumatisme cause de dégoût. La souffrance réveillée par la rencontre d'un archétype peut s'exprimée.

Puis par des odeurs différentes, des respirations et le toucher de certaines zones du corps le long des nombreux canaux subtils qui sillonnent et montent en se croisant le long de la colonne vertébrale (plexus énergétique majeur ou chakras) jusqu'à chaque narine pour véhiculer l’énergie vitale : la libération émotionnelle est facilitée. L’utilisation vibratoire de l’huile essentielle véhicule chaque molécule d’air chargée en nourriture subtile pour donner au plexus sa fréquence d'équilibre.

Le ressenti répulsif d’une odeur cède le pas à un ressenti plus neutre voire agréable. Le consultant vérifie par lui-même si le changement est effectif.

Tarif : environ 60€.

Pour aller plus loin

Livres : "Le Guide de l'olfactothérapie: Les huiles essentielles pour soigner notre corps et accompagner nos émotions", de Ronald Mary, Catherine Béhar, Jean-Charles Sommerard, Guillaume Gérault (Ed; Albin Michel); "Le guide des émotions olfactives - Equilibre et bien-être grâce à l'aromachologie" de Patty Canac (Ed. Ambre Editions); "L'olfactothérapie - Sentir pour mieux se sentir", de Alain Faniel (Ed. Amyris)

Site internet : www.olfactotherapie.com

Powered by JU Directory
f t g m