Copyright 2019 - Custom text here

Anti-gymnastique®

vous etes therapeute

L'anti-gymnastique® est un puissant moyen pour entrer en contact avec son corps qui n'est pas qu'un tronc avec quatre membres et quatre appendices liés on ne sait trop comment. Avoir pleinement conscience de son corps permet de ne plus ignorer comment nous le bougeons. Et en premier de se libérer des jugements entendus "trop mou, trop faible, trop gros, trop maigre..." et du répertoire minimal de gestes acquis répétitifs lors de l'enfance alors que, sans le penser, il est beaucoup plus, bien loin de ce tout petit échantillon de possibilités.

L'anti-gymnastique® permet de pendre toute la mesure des rapports et relations existant entre les différentes parties de son corps. Alors que malheureusement, bien souvent, entre la tête et le corps, il y a une rupture quasi totale. La tête pense et le corps - silple machine de pièces/objets - réagit tant bien que mal.

Pourtant, notre corps n'est pas l'opposant/ennemi de l'intelligence, des sentiments, de l'âme : il les inclut et les abrite. Entrer en contact avec son corps, c'est se donc se donner accès à son être entier.

L'histoire de chaque vie est inscrite dans son corps : les crispations, raideurs, douleurs, déformations (très rarement congénitales), les tensions et rétractions sont les réactions du corps aux événements de sa vie, depuis le premier instant de la naissance jusqu'au jour présent. Les muscles des yeux, des mâchoires, du diaphragme, le sexe, les jambes, les pieds ont du réagir et trouver des "parades" à chaque événement vécu, même ceux depuis longtemps oubliés. Les jambes se sont raidies, la vue a "baissé", une narine s'est pincée, des muscles se sont rétractés ou raccourcis ou atrophiés. le souffle s'est réduit, le creux de l'estomac s'est noué, le coeur s'est essoufflé,... Toutes ces réactions ont donné au corps la forme qu'il a en ce moment.

La méthode

Rien n'est irréversible car, par delà les fausses croyances, jusqu'à tout âge la musculature est malléable. L'anti-gymnastique® permet de retrouver la mobilité et la vitalité par de tous petits mouvements extrêmement précis qui correspondent à l'exacte physiologie de vos muscles sans jamais forcer sur leur amplitude.

Par de tous petits mouvements chaque muscle, du plus petit au plus grand, du plus connu au plus méconnu, du plus négligé au plus oublié (tel celui du cinquième orteil) sont ainsi réveillés. Réveiller toutes les zones "mortes" de sa musculature permet de se débarrassez d'une foule de douleurs et de raideurs musculaires et notamment de maux de dos qui tassent et bloquent les élans. Ainsi on arrête de s'user inutilement, de vieillir prématurément

En bougeant on utilise dix fois moins d'énergie, uniquement l'énergie appropriée à chaque geste. Le corps, les muscles (dont certains ne sont même plus situables par certaines personnes) travaillent pour soi et non contre soi. Son propre corps devient un corps d'harmonie, équilibré et autonome.

Histoire

L'anti-gymnastique® a été crée mis au point au milieu des années soixante-dix à Paris par Thérèse Bertherat, kinésithérapeute. Une grande différence entre la méthode Mézières et l'anti-gymnastique® : alors que la méthode Mézières soigne les pathologies les plus lourdes sur prescription médicale (e kinésithérapeute opère en séance individuelle, une mise en tension rigoureuse et précise des chaînes musculaires de son patient, éliminant autant que faire se peut toute compensation), l'Anti-gymnastique® est un travail de prévention qui s'adresse à tous et se pratique en groupe.

La séance

L'anti-gymnastique® se pratique en groupe, les séances ont lieu toutes les semaines et durent une heure et demie. La parole, la réflexion, l'expression des sensations et des émotions y tiennent autant de place, que les mouvements proprement dits.

La première phase est celui d'un test qui permet de localiser avec précision ce qui, de la tête au pied, coince et limite. Le praticien demande de se placer dans une situation physique précise, rigoureuse, exigeante. Une position qui correspond à votre intégrité anatomique et qui demande toute l'amplitude de votre musculature. C'est une position que personne ne prend jamais, que tout le monde évite toujours. Pour arriver à tenir cette position, votre corps fait ce qu'il fait toujours mais, cette fois, avec une évidence criante : il se tord et se déforme. Une épaule se relève, une jambe part de travers, les doigts de pieds se tordent.  Pourquoi ? Non pas, comme on le dit si souvent, parce que vos muscles manquent de force, mais au contraire parce qu'ils sont tassés par un excès de force. Un bloc musculaire formidable vous fait plier sur place vous coupe le souffle, vous interdit, cette fois-ci clairement, d'obéir aux ordres de votre cerveau et cette interdiction vous ne pouvez plus l'ignorer.

Dans la deuxième phase de la séance, chacun-e localise par lui-même et entre en contact avec chacun de se propres noeuds musculaires et inhibitions dont les origines sont ancrées dans son histoire personnelle; ceux-là mêmes qui interdisent de bouger et empêchent de se déplier avec élégance. La musculature reprend toute l'amplitude naturelle des mouvements. Peu à peu, doucement et calmement, se dénoue l'écheveau compliqué de la musculature. Progressivement, au fil des séances, le corps apprend à déjouer les pièges où il s'était enfermé, il s'étend, se pose, retrouve sa vraie longueur, sa beauté naturelle, son calme.

Pour en svoir plus

site internet : www.antigymnastique.com

Powered by JU Directory
f t g m