Copyright 2019 - Custom text here

Chamanisme

vous etes therapeute

Le chamanisme - ensemble de pratiques traditionnelles fondé sur la croyance en des esprits - est une méthode permettant d'utiliser les états de conscience modifiées pour trouver des solutions à des problèmes et pour soigner. Le chamanisme est une pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la nature (la partie invisible, intelligente de la nature, de l’Univers) - bons et mauvais génies - ou les âmes du gibier, les morts du clan, les âmes des enfants à naître, les âmes des malades à guérir, la communication avec des divinités,... C'est le chamane - prêtres-sorciers guérisseurs - qui incarne cette fonction, dans le cadre d'une interdépendance étroite avec la communauté qui le reconnaît comme tel.

Histoire

Le chamanisme, au sens strict (chamane vient étymologiquement de la langue toungouse), prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes. Partie de la Sibérie, la pensée chamanique a essaimé de la Baltique à l'Extrême-Orient et a sans doute franchi le détroit de Béring avec les premiers Amérindiens. On observe des pratiques analogues chez de nombreux peuples, à commencer par les Mongols, les Turcs et les Magyars avant leur christianisation, qui seraient tous originaires de Sibérie, mais aussi au Népal, en Chine, en Corée, au Japon, chez les Scandinaves, chez les Amérindiens d'Amérique du Nord, en Afrique, en Australie, chez les Amérindiens d'Amérique latine et également chez les Celtes (druidisme orthodoxe).

Le terme chamane ou chaman est connu dès le XVIIe siècle. Il entre officiellement dans la langue française en 1842. Sam est une racine altaïque signifiant « s'agiter en remuant les membres postérieurs ». Saman est un mot de la langue evenki qui signifie « danser, bondir, remuer, s'agiter ». Ojun désigne le chamane chez les Yakoutes, terme évoquant l'action de « sauter, bondir, jouer ». L'équivalent turc est kam d'où dérive en russe kamljat, « chamaniser », et kamlanie, « séance chamanique ». Chez les Bouriates, boo murgel signifie « encornement (ou affrontement) de chamane ».

Le chamane est soit « celui qui sait », soit celui qui « bondit, s'agite, danse ». L'idée générale est celle d'une imitation des espèces animales, notamment celles qui sont prisées à la chasse : les cervidés, les gallinacés et les gastéropodes. En sanskrit le terme Shramana désigne un moine errant dans certaines traditions ascétiques de l'Inde antique, incluant le Jainisme, le Bouddhisme et la religion Ājīvika aujourd'hui disparue.

Le chamanisme est donc une conduite, une efficacité, une technique, à restituer dans le tout de la société. Il remplit une fonction d'adaptation à des situations démunies et difficiles, par sa souplesse, son pragmatisme (contrairement aux religions instituées), et par sa disponibilité.

La séance

Lors de séances nocturnes, les chamans entrent en transe, période pendant laquelle ils sont doués de capacités extatiques, de double vue, de déplacement dans le monde mystique, pour apporter des sacrifices (aux dieux), obtenir des guérisons ou escorter les morts.

La méthode utilise le son du tambour pour dialoguer avec les autres mondes ou réalités, l'inconscient individuel et collectif. Chacun-e atteint des états de conscience non ordinaires, permettant de communiquer avec et est alors libre de trouver ou de créer ses propres  chemins vers la connaissance intérieure et les mystères de la vie. On parle alors de «voyage chamanique ».

En savoir plus

• La Voie spirituelle du chamane : Le Secret d'un sorcier indien d'Amérique du Nord , Michael Harner, éd. Albin Michel 1982 - en anglais The way of the shaman, 1980.

• Chamanisme et psychothérapie , ouvrage collectif sous la direction de Patrice Van Eersel et du Dr Didier Dumas, coll. Questions, Albin Michel, 1997.

• Le serpent cosmique, l'ADN et les origines du savoir , Jeremy Narby,Georg, 1995.

• Le chamane et le psy - "Un dialogue entre deux mondes" , Laurent Huguelit, Dr Olivier Chambon, Mama Editions, 2010

site internet : http://www.nature-conscience-chamanisme.fr

Powered by JU Directory
f t g m