Copyright 2019 - Custom text here

Danse-thérapie / Danse Mouvement Thérapie (DMT)

vous etes therapeute

Le mouvement reflète les habitudes de penser et de sentir de la personne. La danse-thérapie est une thérapie dynamique qui, à partir du corps, du mouvement et du ressenti, vise la libération des tensions et des blocages corporels afin de rétablir le flux naturel de l'énergie vitale et l'équilibre inné de l'organisme humain qui tend vers la santé.

Cette approche psycho-corporelle s'inscrit dans le cadre des thérapies par les arts aux côtés de l'art-thérapie (arts visuels et plastiques), du dramathérapie (théâtre) et de la musicothérapie (musique), privilégiant une voie d'expression non-verbale en plus du langage.

En danse-thérapie, aussi appelée thérapie par le mouvement et la danse, le corps est l'instrument de travail principal. Il est le véhicule par lequel l'individu vit toutes ses expériences, laissant au fils du temps des marques et des impressions. En explorant le langage corporel inné et unique à chacun, en revisitant le corps, la posture, les gestes, les sensations et autres propriétés kinesthésiques, la personne développe une plus grande conscience corporelle et accède, entre autres, aux mémoires corporelle et musculaire, favorisant ainsi la prise de conscience et la libération des tensions.

Histoire

Depuis toujours, la danse fait partie des rituels de guérison et de célébration des cultures traditionnelles. Dans notre société occidentales une première méthode de thérapie par la danse mise au point par Marian Chace voit le jour dans les années 1930, puis dans les années 40 sont apparues d'autres méthode répondant, entre autres, au besoin de trouver une approche non verbale pour traiter les patients souffrant de troubles psychiatriques, notamment celle de Rose Gaetner qui se réfère aux travaux du psychologue Henri Wallon. Plusieurs pionniers ont développé leurs propres méthodes inspirées de multiples approches du mouvement. En 1966, la mise sur pied de l'American Dance Therapy Association (ADTA) a été vécu par bon nombre de danse-thérapeutes comme une main-mise états-unienne sur les pratiques et recherches à travers le monde.

Le titre de danse-thérapeute n'est pas un titre officiel (ni en France ni au Québec). Le professionnel.le.s qui pratiquent la danse-thérapie se doivent de détenir une solide formation universitaire en psychologie, en danse, en éducation somatique et/ou en thérapie par l'art, posséder une expérience approfondie du mouvement et de la danse, en plus d'avoir complété des études supérieures dans l'un de ces domaines.

La séance

Lors d'une séance, on laisse le mouvement surgir de manière spontanée. La thérapeute encourage le développement et l'intégration de nouveaux mouvements, tout en accompagnant l'expérience émotionnelle que provoquent ces changements. Le corps devient alors l’instrument à partir duquel on apprend à vivre de manière plus consciente et authentique.

Les séances de danse-thérapie, individuelles ou de groupe, ont lieu dans un local assez grand pour se mouvoir, comme un studio de danse par exemple. Toutefois, il ne s'agit pas d'un cours de danse, l'attention étant portée sur l'expérientiel plutôt qu'à l'apprentissage d'une technique ou d'une chorégraphie. L'appellation "cours de danse-thérapie" est ainsi foncièrement erronée. Dit-on un "cours de psychothérapie" chez la psychologue ou le psychanalyste? Non, puisqu'il s'agit d'une démarche personnelle et confidentielle, du moins on l'espère - gare, donc, aux populaires "cours de danse-thérapie" offerts au grand public.

A travers le regard positif et inconditionnel de la thérapeute, les processus inconscients et les émotions réprimées peuvent progressivement être rendus conscients, acceptés et transformés, tout cela à travers le mouvement et la danse.

En savoir plus

livre : "Thérapie psychomotrice et psychose, la danse et la musique" chez Paperback – 1979
by Rose Gaetner

site internet : https://dansetherapiequebecdancetherapy.blogspot.com/

Powered by JU Directory
f t g m