Copyright 2019 - Custom text here

Iridologie

vous etes therapeute 

L’iridologie est un diagnostic de santé par étude de l’iris de l’œil (la partie colorée) mis en oeuvre par les naturopathes. L’iris permet de décrire le terrain du patient, c’est-à-dire aussi bien son état de santé actuel que ses prédispositions pathologiques. 

L'œil est comme un miroir du corps sur lequel s'inscrit et se reflète l'organisme tout entier. Selon l’iridologie, il existe trois types de constitution : lymphatique, hématogène et mixte biliaire. Des dizaines de signes des plus variés rendent chaque empreinte irienne unique et personnelle.

L'oeil constitue un organe autonome, dans le corps humain, innervé par des milliers de ramifications provenant des systèmes nerveux sympathiques. Les organes sont intimement liés à la structure de l'iris par l'intermédiaire des nerfs, des vaisseaux et des artères. Il est donc exposé à subir le retentissement non seulement de toutes les affections du système nerveux dont il est une émanation, mais aussi des maladies générales, organiques ou chroniques.

L’iris renseigne le thérapeute par sa tonicité, ses signes (couleurs, bosses, creux, dépôts, tâches, les fibres) et ses divisions dans les zones cartographiées par les maîtres de la discipline. Cette mine d’informations compte pas moins de 90 items.

Cette méthode délicate requiert une longue expérience du naturopathe et est indiquée pour les personnes dont les problèmes de santé ne trouvent pas d’explication simple comme pour des déséquilibres mentaux d'origine névrotique. Les maladies sont des dérèglements qui touchent un bloc inséparable où se mêlent le physique et le moral, réagissant l'un sur l'autre par l'intermédiaire du système sympathique.

Histoire

Les yeux ont toujours été inspectés par les médecins, mais c’est au XVIIe siècle, que le médecin allemand Philippus Meyens commence à déduire qu’ils reflétent l’état de santé du patient.

Au XIXe siècle le médecin hongrois Ignatz von Peczely devient le pionnier et promotteur de la discipline et pose les fondements de l’Iridologie. C'est en constatant chez un patient, atteint d'une fracture, une tâche dans l’œil et que ce signe se trouvait aussi chez une chouette à qui il avait malencontreusement brisé la patte
qu'il étudie la possibilité que l’œil soit un miroir du corps autant qu’un miroir de l’âme. Il trace une première carte de l’iris, attribue des zones de correspondance
avec les organes du corps humain (de la même façon que le fait la réflexologie plantaire).

Dans les années 1950, le naturopathe et chiropracteur américain Bernard Jensen prolonge et détaille ces travaux.

La séance

L’examen n’a rien de dangereux. Le praticien scrute les yeux du patient à l'aide d'un appareil spécialisé qui permet d’éclairer et d’inspecter l’œil, ainsi que de prendre des photographies qui peuvent être interprétées. C'est pour décrire l’état de santé profond du patient que l'iridologue analyse les formes de l'iris. L'iridologue peut aussi s’intéresser à la sclère, la partie blanche de l’œil (la sclérologie).

A partir du diagnostic iridologique, et après avoir discuté de ses habitudes et de ses pathologies avec le patient, le naturopathe établit un bilan et conseille une hygiène de vie. Le diagnostic permet de replacer sa santé dans un contexte de long terme, permet d’anticiper les risques du patient et les forces sur lesquelles il peut s’appuyer
renforcer son terrain par la msise en place d'une prévention de fond visant à remédier à d’éventuelles maladies.

Tarif : 50/200€.

Pour aller plus loin

Livres : " La santé par l'oeil - Comprendre et utiliser l'iridologie", de Julien Allaire, (éd. Mango, 14,95 €) ; "Iridologie de terrain", de Jean-Pierre Lancel, (éd. Dangles, 18,25 €); " ABC de l'Iridologie - Etude du langage des iris", de Patrice Kandza (éd. Grancher, 24,35 €).
Sites internet : http://www.iridologie.com/ ; http://www.iridosite.com/

f t g m