Copyright 2019 - Custom text here

Jin Shin Do®

vous etes therapeute

Le Jin Shin Do® est une technique d'acupression , synthèse des théories d'acupression traditionnelles japonaise et chinoise, de la philosophie taoïste et de diverses psychothérapies occidentales. Il agit sur les plans physiques et émotionnelles du corps pour relâcher les tensions par la pression simultanée de deux points d'acupuncture.

Jin Shin Do® signifie « la voie de l'esprit de compassion ». La technique cherche à stimuler le système autorégulateur du corps pour rééquilibrer l'énergie et favoriser la guérison. Tel l'acupuncture et le shiatsu, le Jin Shin Do® vise à améliorer la circulation de l'énergie du corps. Mais à la différence du massage shiatsu, le praticien n'utilise ni ses coudes, ni genoux ou pieds.

Si l'acupuncture et l'acupression s'intéressent principalement aux méridiens rattachés aux organes, le Jin Shin Do® se centre sur huit méridiens particuliers nommés les « vaisseaux merveilleux » ou les « méridiens extraordinaires ». Ils sont considérés comme les équilibrants des flux d'énergie du corps et harmonisants des multiples méridiens des organes.

Le Jin Shin Do® est la seule technique d'acupression basée sur les méridiens extraordinaires. Il parvient à réduire significativement le stress en assouplissant l'armure du corps, cette tension chronique qui se bâtit au cours des années au fur et à mesure que sont réprimées les émotions.

Le Jin Shin Do® s'adresse à toute personne qui souffre de stress, de douleurs musculaires, de sciatique, de migraine, de problèmes respiratoires ou de différents problèmes fonctionnels liés aux menstruations et à la digestion. Comme la méthode est très douce, il y a peu de contre-indications aux traitements, seulement quelques points à éviter pour les femmes enceintes.

Histoire

Dans les années 1970 aux États-Unis, la psychothérapeute Iona Marsaa Teeguarden met au point la technique après avoir étudié, aux États-Unis et en Asie, le Jin Shin Jyutsu (technique d'acupression japonaise), l'acupression traditionnelle chinoise, le Qi Gong et les relations entre les méridiens et les émotions. Iona Teeguarden note des similitudes entre les thérapies psychocorporelles du psychanalyste autrichien Wilhelm Reich et les émotions traditionnellement associées aux méridiens d'acupression.  Elle découvre que l'acupression peut aider à relâcher les anneaux de tensions musculaires chroniques - l'armure corporelle - décrits par Reich. Elle crée alors une méthode de détente du corps et de l'esprit à l'aide des points d'acupression et de la respiration.

La séance

La visite commence par une courte entrevue et un questionnaire pour évaluer la santé du patient et ses besoins spécifiques. Le thérapeute se place dans un état de méditation, de sollicitude et d'écoute face à son patient. Il respecte ses propres limites, ne s'improvise psychothérapeutes, référe le patient à un autre professionnel si nécessaire

Le patient reste habillé et allongé sur le dos, sur une table de massage. Le praticien n'utilise pas d'aiguilles. Il exerce avec ses doigts une pression douce et ferme directement sur les points d'acupuncture. Le patient n'est pas bougé pendant le traitement.

Le praticien presse de façon précise et simultanée deux points d'acupuncture à la fois. Il stimule un point local (généralement situé dans une région de tension ou de douleur) d'une main et, de l'autre, tour à tour différents points éloignés du premier.

Le Jin Shin Do® possède une dimension psychocorporelle et le thérapeute encourage le patient à percevoir les messages de son corps, à sentir ce qui se passe en lui, à s'ouvrir aux sentiments, à exprimer ses émotions, à évoquer les images qui surgissent pour relâcher les blocages et les tensions musculaires.  Le praticien qui s'est engagé à respecter les limites et les besoins de son patient ne forcent pas le partage des émotions et respecte le patient qui choisit le silence.

Le thérapeute suggére de respirer consciemment par l'abdomen afin d'accompagner la détente des tensions. Il peu utiliser d'autres outils thérapeutiques tels le focusing ou la visualisation afin de faciliter l'expression des émotions. Le résultat du traitement est une relaxation profonde, la diminution du stress et des tensions générales ainsi que le sentiment de bénéficier de plus d'énergie.

Après le traitement, le praticien pourra suggérer au patient quelques exercices de Qi Gong pour maintenir le mouvement de l'énergie.

Tarifs : variable suivant le-la praticienne. Les séances durent d'une heure à une heure trente.  

Pour aller plus loin

Livres : "Teeguarden Iona Marsaa. Joy of feeling: Body/Mind Acupressure - Jin Shin Do" (Japan Publications, Japon, 1989);
Sites internet : www.jinshindo.org (Jin Shin Do Foundation for Bodymind Acupressure); https://www.fqm.qc.ca (Fédération québecquoise des massothérapeutes agréés);
www.bodymindeast.com (About Jin Shin Do) ; http://www.jinshindo.org (Fondation d'accupresseur du corps bien-être)

f t g m