Copyright 2019 - Custom text here

Massage Suédois

 vous etes therapeute

Le massage suédois, technique de massage dynamique à l'huile, allie fermeté et douceur. Son effet tonifiant et relaxant favorise la circulation d'oxygène dans le sang , la circulation lymphatique, l’élimination des toxines, détendre les muscles et aide le corps à retrouver son équilibre naturel.

Il s’exécute autant sur les attaches musculaires, que sur les tendons et les muscles. Il a pour but de procurer une grande détente musculaire et de favoriser ainsi l’augmentation de l’amplitude de mouvement. Le massage suédois réduit le temps de récupération après des efforts musculaires, nettoie les tissus des toxines (acide lactique, acide urique), augmente la circulation sans augmenter la charge pour le cœur, étire les ligaments et les tendons pour leur redonner souplesse et flexibilité.

La technique comporte plusieurs manœuvres (effleurage, pétrissage, friction, percussion à des endroits ciblés et vibration) exécutés dans un ordre spécifique qui créent des effets similaires à ceux obtenus par la gymnastique.

Il est reconnu pour ses effets anti-stress physique et psychique, stimulant de la peau et du système nerveux. Il peut aussi diminuer les douleurs du dos.

Histoire

Attribuée, au 19ème siècle, au maître d'escrime et de gymnastique Per Henrik Ling (1776-1839), ce massage s’est inspiré de ses connaissances en physiologie, en anatomie et des concepts d’éducation physique des peuples nordiques. Il a également mis à profit son expérience du mouvement et ses connaissances des techniques de massage ancestrales utilisées par les médecins gymnastes à l’époque gréco-romaine. Les règles de base de son approche ont été complétées par le pouvoir de la pensée sur le corps.

Mais la création de ce massage est en fait due au praticien hollandais Johan Georg Mezger (1838-1909) en tant que massage suédois ou classique.

En Suède, le terme "massage suédois" n'est pas employé, c'est le système de Ling nommé mouvement suédois ou système de mouvement gymnastique suédois qui est mis en oeuvre.

La séance

Le massage suédois se pratique sur une table de massage sur une personne nue ou en sous-vêtements, ou encore sur une chaise de massage en demeurant habillé. Une serviette couvre les parties du corps qui ne sont pas travaillées. Le praticien utilise des huiles pour faciliter les longs et fluides mouvements glissant le long des muscles et pas nécessairement en direction du coeur.

Le praticien effectue cinq types de mouvements de base, dans l'ordre suivant : effleurage, petrissage, friction, tapotement et vibrations.

Avec l'effleurage, le client est incliné visage vers le bas sur la table. Le praticien commence son contact au dessus du cou et glisse en bas du dos lentement en utilisant les mains et les avant-bras pour une pression profonde. Il atteind la base de l'épine dorsale. Le thérapeute trouve les muscles tendus. Le client se détend.

La séquence de pétrissage prend le relais pour une plus grande relaxation et un échauffement avant un travail plus intense. Les mouvements de malaxage alternent avec les compressions, enchaînent les roulements et les pressions. En soulevant légèrement le muscle de l'os la circulation est améliorée et le muscle et les tissus nerveux sont débarrassés des toxines.

La séquence de frictions est la plus intense du massage car la pression est plus importante. Paumes, pouces, bout des doigts, coudes sont pressés tout comme les tissus musculaires proches des zones osseuses et au long de l'épine dorsale. Un mouvement circulaire amplifie la flexibilité et « casse » les "nœuds" et l'hypertonicité (excès de toxine et de tension musculaire provoqués par des mouvements répétés ou une déshydratation) sources de douleurs et de réduction du mouvement. Le praticien utilise son coude pour une plus grande pression

Le praticien s'occupe ensuite des points de déclenchement souvent situés entre les épaules (trapèzes et rhomboïde), et dans le cou (levator scapulae). Ce sont des zones réduites tendres du muscle qui, traumatisées souvent du fait d'une insuffisance en vitamines essentielles B-6 ou à cause de situation stressante, peuvent en limiter le mouvement. Le traitement des points de déclenchement détend tout le muscle.

Une fois accompli ce travail profond, le praticien soulage à présent les muscles par un travail plus léger. Tapotements et vibrations alternent en série de mouvements de percussion, battements, tapes, tapotements avec le poing (en cuillère, en hachure). Le muscle se relâche. La vibration aide à stimuler la circulation du sang une dernière fois. Le praticien place ses mains fermement sur le dos du client et les secoue légèrement pendant un moment puis effectue les mêmes mouvements sur les bras et les jambes. Le patient se détend plus profondément et sort de sa torpeur.

Tarif : 60/90€ pour 1 heure.

Pour aller plus loin

Livres : « Manuel pratique de massage et de gymnastique médicale suédoise » de Marfort-J-E (Ed. Hachette BnF) ; « Le Livre du massage », de Susan Mumford (Ed. Flammarion)

f t g m